Séren           bjectif Santé

MA  SANTÉ, j’y tiens,

MA SANTÉ, j’en prends soin !!

Accès privés


Il faut, avant tout localiser l’inflammation et voir l’état du tympan :

En cas de douleur dans l’oreille, ne jamais mettre de gouttes auriculaires de son propre chef : si le tympan est perforé, les gouttes sensées avoir une action locales passent dans le sang; les conséquences peuvent être dramatiques.


Dans tous les cas, les douleurs sont soulagées par un anti-inflammatoire ou du paracétamol.


En cas d’otite bactérienne, des gouttes auriculaires antibiotiques sont prescrites.

S’il existe une infection et que le pus n’arrive pas à s’écouler, une paracenthèse (perforation chirurgicale du tympan) est réalisée par le médecin.


En cas d’otite subaiguë, la pose daérateurs transtympaniques et fréquente. L’ablation des végétation peut aussi être proposée.


En cas d’otite due à des champignons, un traitement antifongique local est préconisé.



L’otite est une inflammation des cavités de l’oreille : elle peut toucher l’oreille moyenne ou le conduit externe.


Otite moyenne :


- Aiguë : elle est souvent d’origine bactérienne, et commence souvent au niveau du pharynx (et remonte par la trompe d'Eus tache).

Elle se traduit par une douleur violente de l’oreille et une fièvre modérée (38-38.5°C). Du pus peut se retrouver localement; le tympan s’enflamme et peut se perforer : dans ce cas-là, le pus peut s’écouler.


- Subaiguë : elle est due à la répétition d’otites aigues, et aboutit à une perte d’audition. Un épanchement liquidien clair est présent.


Otite externe : c’est une inflammation du conduit auditif externe, due à une bactérie ou à un champignon. Douleur, écoulement et démangeaisons en sont les principaux symptômes.

Mise à jour Novembre 2013

Chez les personnes vulnérables (nourrissons, personnes âgées ou souffrant d’une pathologie chronique), ou en cas de non amélioration ou d’aggravation dans les 48 heures, il est nécessaire de consulter un médecin.

HOMEOPATHIE