Séren           bjectif Santé

MA  SANTÉ, j’y tiens,

MA SANTÉ, j’en prends soin !!

Accès privés

Les NUTRIMENTS sont les substances dont l’organisme à besoin pour fonctionner correctement.


On différencie :


* Les MACROnutriments :


- glucides (« sucres »)

           - Sucres « rapides » (…ose)

           - Sucre « lent » = AMIDON


- lipides (« graisses »)

    - Graisses « saturées » (solides à température ambiante) :

beurre, crème, huile de palme, charcuterie, viande grasse, fromage…

          - Graisses « INsaturées » :

 Huiles (colza, noix, olive..), poissons gras (saumon, sardine, hareng, maquereau…), fruits oléagineux (olives, amandes, noix, noisettes, avocat…)


- PROTIDES (= protéines)

    - Protéines animales :

Viande, poisson, œuf, produits laitiers (fromage, yaourt, fromage blanc, lait, petit suisse)

- Protéines végétales :

Légumineuses (lentilles, flageolets, haricots coco…)


* Les MICROnutriments :

Ils permettent à l’organisme de fonctionner correctement, ce qui diminue l’état de fatigue.


- VITAMINES


- FIBRES

- MINERAUX / oligo-éléments

Les produits « gras, salés, sucrés », les plats préparés, les produits raffinés apportent des sucres et des graisses dont la qualité n’est pas optimale;

ils apportent aussi un certain nombre d’ « additifs » : conservateurs, exhausteurs de goût, épaississants, liants, colorants (…), dont le seul but est de rendre le produit plus attrayant d’un point de vue gustatif. Et ça marche au point de rendre les consommateurs « accros » à ce genre de produits.

La facilité (et le plaisir?) de manger frites, cordons bleus, nuggets, fast-food, chips, barres chocolatées, crèmes dessert (souvent confondues avec des produits laitiers), gâteaux, bonbons, boissons sucrées, charcuterie (…) se fait souvent au détriment de la santé.

Sans les bannir de l’alimentation, ils ne doivent pas prendre la place d’aliments dont l’intérêt nutritionnel est bien supérieur : ils ne devraient être consommés qu’occasionnellement.


Manger du  pain artisanal avec un peu de chocolat (noir), du bon (vrai) beurre ou un bon fromage;

faire un hamburger « maison » avec un pain de boulanger adapté

… et plein d’autres idées…

En plus d’être utiles à l’organisme et bons, coûtent beaucoup moins cher que la consommation de produits industriels : faîtes-en l’experience… et gardez les économies pour faire un cadeau… : votre corps et vos proches vous diront « merci! »


Il est préférable de privilégier la qualité à la quantité, en revenant à des produits de base, et en variant le plus possible son alimentation.

Redécouvrir le goût des aliments est un réel plaisir!

Notre organisme fonctionne de manière automatique, suivant un rythme d'environ 24 heures. Le matin est une phase d'éveil, d'activités : physiologiquement, on assiste à une libération d’e neuromédiateurs stimulants); le soir, tout se met au ralenti.

Le PETIT-DÉJEUNER (…) est primordial : après un jeun d'environ 12 heures, l'organisme doit permettre :

1/ de reprendre des forces.

2/ d’avoir suffisamment d’énergie jusqu'au déjeuner.


Uniquement en cas de petit déjeuner incomplet, ou dans certaines conditions (femmes enceintes, personnes âgées...), une COLLATION est conseillée… mais ce n'est pas du grignotage! (Pas de barre chocolatées, bonbons…)


Le DÉJEUNER permet reprendre de l'énergie pour assurer les activités de l'après-midi.

Un véritable GOÛTER est essentiel pour les enfants : - il apporte de l’énergie pour terminer la journée (devoirs, sport…)

- il évite un dîner trop copieux, grâce à des sucres "lents"

- il permet de pouvoir incorporer un produit laitier, indispensable à la constitution du capital osseux, et très important en période de croissance).

Là encore,ce n'est pas du grignotage!


Ce repas est aussi très intéressant chez les femmes enceintes, les personnes âgées, les sportifs et pour ceux et celles qui dînent tardivement (après 20h).


Le DÎNER doit être complet, mais pas trop calorique : l'organisme n'a besoin d'énergie que pour assurer correctement ses fonctions de base, puisqu'il entre dans  une phase de veille.

Idéalement, il doit être pris autour de 19h30.


Chaque repas a donc son importance. En fonction du moment de la journée, l'organisme n'a pas les mêmes besoins : il faut en tenir compte, pour répondre au mieux à ses besoins.



…. Pour être en  BONNE SANTÉ

2- Parce que les repas sont des moments de CONVIVIALITÉ et de PLAISIR.

L’ALIMENT (solide ou liquide) se met en bouche. Par la digestion, il va apporter à l’organisme de l’énergie et diverses substances, différentes d’un aliment à un autre.

Parmi celles-ci, certaines ne servent à rien, et sont même parfois toxiques pour l’organisme, qui va chercher à les éliminer, ou va les stocker; d’autres sont utiles au bon fonctionnement de notre organisme. Ils le nourrissent : ce sont les NUTRIMENTS.

De plus, un même aliment peut apporter des nutriments différents, en fonction de la manière dont il est consommé :

Ex : une banane plutôt verte, ou des pâtes complètes cuites al dente apportent des sucres « lents », c’est à dire de l’énergie »longue durée », intéressante pour tenir plusieurs (longues) heures; A l’inverse, une banane bien mûre ou des pâtes blanches bien cuites apportent des sucres »rapides », uniquement intéressant dans les phases de re-sucrage (post activité physique, hypoglycémie…)


L’alimentation doit donc répondre aux besoins de l’organisme;

ce n’est pas  l’organisme qui doit s’adapter aux apports qui lui sont imposés… Sinon, des effets néfastes apparaîtront tôt ou tard.


Exemples :


1/ en cas d'apports excessifs ou inadaptés, l'organisme :

- cherche à éliminer de façon plus importante,…ce qui fatigue certains organes)

- fait des réserves..ce qui explique la prise de poids.


2/ inversement, lorsque les apports sont insuffisants, il puise dans ses réserves (mais pas forcément celles que l'on souhaiterait), et s'épuise.


Pour fonctionner, l'organisme a besoin d’une énergie particulière, appelée Adénosine Tri-Phosphate (ATP). Elle est fabriquée à partir de nutriments (lipides, protides, glucides, oligo-éléments, vitamines, minéraux), fournis par notre alimentation.

plus

Mise à jour Août 2017