Séren           bjectif Santé

MA  SANTÉ, j’y tiens,

MA SANTÉ, j’en prends soin !!

Accès privés

Mise à jour Mars 2013

Ce sont les substances dont l’organisme à besoin pour fonctionner correctement.


On différencie :


* Les MACROnutriments :

- Glucides (« sucres »)

           - Sucres « rapides » (…ose): ils ont le goût sucré en bouche. Ils sont généralement (trop) bien appréciés. Ils permettent de donner rapidement de l’énergie… mais ça ne dure pas. Ce côté plaisir ne doit représenter que 5% de nos apports journaliers…au risque d’être stockés sous formes de graisses, appelées « triglygérides »

          - Sucre « lent » = AMIDON :

Pour fonctionner, l'organisme a besoin d’une énergie particulière, appelée Adénosine Tri-Phosphate (ATP). Elle est fabriquée à partir de nutriments (lipides, protides, glucides, oligo-éléments, vitamines, minéraux), fournis par notre alimentation.

MÉMOIRE
CONCENTRATION

L’AMIDON est la réserve en sucre des végétaux (blé, maïs, légumineuses, pommes de terre, seigle, banane…). Il se transforme en glucose pour pouvoir être utilisé par l’organisme.


Cette transformation peut avoir lieu :

- avant l’ingestion de l’aliment (cuisson, maturation…); elle est augmentée par le raffinage qui enlève la membrane protectrice de l’amidon.

Dans ce cas-là, l’aliment redevient un sucre « rapide », puisque nous mangeons principalement du glucose :  

 les céréales industrielles,  le pain blanc, ne sont pas des sucres « lents ».


- dans l’organisme… à condition que le produit n’ait pas été raffiné, et que la cuisson ou la maturation n’ait pas été trop importante.

 Les pâtes blanches bien cuites (ou riz blanc), les pommes de terre écrasées, les bananes bien mûres… sont des sucres « rapides ».  

1

2