Séren           bjectif Santé

MA  SANTÉ, j’y tiens,

MA SANTÉ, j’en prends soin !!

Accès privés

Malgré les promesses de fabricants ("fiables à 99,9%" ), le test doit être réalisé après un retard de 5 jours des règles, sur les urines du matin (les plus concentrées); sinon, il risque d'être (faussement ?) négatif. En effet, le test ne peut devenir positif qu’à partir d’une certaine concentration d’hormone dans les urines.


(si vous n’êtes pas patiente, mieux vaut prévoir d’en acheter deux !....).


Si le test est positif, il faut le faire confirmer par une prise de sang.


Si le test est négatif, malgré sa bonne réalisation, 2 solutions :

1/ il n’existe aucune sécrétion de ßHCG, donc pas de grossesse ; dans ce cas-là, les règles devraient revenir bientôt.

2/ Il existe une sécrétion de ßHCG, mais pas assez importante pour être détectée dans les urines : la femme est bien enceinte, mais le test ne permet pas de la révéler.


En cas de doute, il faut attendre le retour des règles, sinon refaire un test, ou mieux, une prise de sang.

La grossesse, ce n’est plus une seule « merveilleuse machine » qui doit fonctionner, mais DEUX… En plus, ce deuxième être vivant fonctionne différemment, et évolue pendant 9 mois : quel  bouleversement pour l’organisme maternel !

De nombreuses modifications, physiques, biologiques et psychologiques ont lieu.

Pour que tous ces changements se fassent le mieux possible, il est bien de pouvoir s’y préparer, dès que le désir d’avoir un enfant est réel.

NUTRITION de la femme enceinte