Séren           bjectif Santé

MA  SANTÉ, j’y tiens,

MA SANTÉ, j’en prends soin !!

Accès privés

Que ce soit en randonnée ou en ville, les ampoules proviennent d’un frottement entre la chaussure et la peau. Elle comment par une rougeur et aboutissent à la formation d’un phlyctène (cloque).


Conduite à tenir :

- en cas simple rougeur, appliquer une pommade nourrissante et cicatrisante.

Un pansement colloïde peut être mis en prévention.

- en cas de cloque, bien désinfecter.

On peut ensuite la percer délicatement en faisant deux petits trous à l’aide d’une aiguille stérile.

Désinfecter et recouvrir d’un pansement (tulle gras).

Surveiller l’évolution : une ampoule peut facilement s’infecter.

Ne pas appliquer d’éosine ou autre produit colorant dessus, qui risque de masquer une éventuelle surinfection.

Peau chaude et rouge, soif, grande fatigue, étourdissement, somnolence, propos incohérents, nausées/vomissements sont les signes courants d'un coup de chaleur : l'organisme est allé au bout de ses forces et n'arrive plus à contrôler la température. C'est une URGENCE médicale.

Il faut réagir très vite : placer la personne à l'ombre ou dans une pièce fraîche et la rafraîchir autant que possible (lui enlever ses vêtements, l'asperger d'eau fraîche, l'éventer), ET

 appeler les secours.





• Soyez particulièrement attentifs aux personnes les plus vulnérables : nourrissons, enfants, personnes âgées, personnes souffrant de pathologies chroniques ou de troubles mentaux, personnes prenant des médicaments.

Mise a jour juillet 2014

Le soleil SOS ÉTÉ… ou comment soigner ou prévenir les petits maux

En été, les risque de brûlures sont multipliés (barbecues, coups de soleil..).


Dans tous les cas :

- le premier geste à faire, le plus rapidement possible, est de faire couler de l’eau fraîche (10°C) sur la zone atteinte pendant 10 minutes, pour la refroidir et limiter l’étendue de la brûlure (en surface et en profondeur).

- Prenez ensuite, dès que possible, l’avis d’un professionnel de santé qui évaluera la conduite à tenir.





Une fois ces précautions prises, dans le cas d’une brûlure peu grave, l’application de Biafine® peut suffire à aider la peau à cicatriser.

Il est peut être parfois conseillé de mettre un tulle gras, recouvert d’un pansement.


Il est indispensable de bien en surveiller l’évolution.

Si d’autres symptômes apparaissent, contacter un médecin.

La gravité des brûlures est fonction de la zone atteinte, de son étendue, de l’âge… : n’hésitez pas à demander conseil auprès d’un professionnel de santé.

Comme toute brûlure, il ne faut pas les négliger; les gestes sont les mêmes.

Ils favorisent l’apparition de complications cutanées (vieillissement, cancer…).

Il est donc important de les éviter en prenant quelques précautions simples (vêtements, casquette ou chapeau, lunettes de soleil, crème protectrice…) (PLUS)

Morsure de TIQUE / Maladie de LYME PIQURES