MA  SANTÉ, j’y tiens,

MA SANTÉ, j’en prends soin !!

Sérenité        bjectif Santé

Soif : l'organisme est déjà déshydraté.    

Transpiration : elle est utile pour abaisser la température corporelle.

Vasodilatation des vaisseaux :

Elle permet une augmentation de la circulation sanguine. Le sang va dont ainsi pouvoir rejoindre plus facilement la périphérie, afin d’être rafraîchi.

Elle se traduit par des rougeurs au niveau de la face, par des jambes lourdes et parfois gonflées. Elle peut être à l’origine de migraines.

Transpiration : là encore, il s’agit d’un processus de rafraîchissement de l’organisme.      

Crampes : elles résultent de la déshydratation.

Grande fatigue, étourdissement, somnolence, propos incohérents, nausées/vomissements sont les signes d'un coup de chaleur : l'organisme est allé au bout de ses forces et n'arrive plus à contrôler la température. C'est une URGENCE médicale.

Il faut réagir très vite : placer la personne à l'ombre ou dans une pièce fraîche et la rafraîchir autant que possible (lui enlever ses vêtements, l'asperger d'eau fraîche, l'éventer). ET appeler les secours.

En cas de fortes chaleurs (température ambiante > 32°C) :

Si vous devez impérativement sortir :


- protégez-vous bien (chapeau, crème, lunettes)


- cherchez l’ombre ou les endroits frais.


- ayez toujours sur vous une bouteille d’eau ; buvez régulièrement de petites gorgées (l'équivalent d'une verre tous les ¼ d'heure).


- Ne laissez pas votre voiture en plein soleil. Et surtout, n’y laissez personne, même pour une « petite » course : pour 2 minutes de « gagnées », ce sont des vies qui peuvent être anéanties…


Si vous devez effectuer des activités physiques par temps très chaud :


- Reportez-les, dans la mesure du possible, à des heures plus fraîches (matin, ou soirée)


- Réduisez-en  la cadence.


- Faîtes des pauses plus souvent.


- Hydratez-vous régulièrement en commençant avant l’effort.

Pendant l’effort, buvez 150-200 ml toutes les 10 minutes- ¼ d'heure.

> si l’activité dure moins d’une heure : de leau.

> Si l'activité dure plus d'une heure, une solution très légèrement sucrée (3%) et salée est nécessaire :

 

     


Évitez de faire rentrer la chaleur à l’intérieur de votre logement :


- Dans la journée, fermer les volets du côté exposé au soleil, les fenêtres et les portes.


- Dès que la température extérieure est plus basse que la température intérieure, aérez votre logement : ouvrez les volets, portes et fenêtres ; essayez de faire quelques courants d’air, si possible.


- Si malgré tout, la température est trop importante, vous pouvez mettre un peu de climatisation  si vous la supportez : 5°C en dessous de la température extérieure.


- Pendant les heures les plus chaudes de la journée :

 - Évitez de sortir si vous n’en avez pas le besoin.


- Limitez les activités physiques.


- Ne soyez jamais seul.

Surveillez-vous mutuellement.


Hydratez-vous régulièrement, en buvant de l’eau, fraîche mais pas glacée,  aromatisée ou non.


Attention :  les boissons sucrées ou alcoolisées, le thé, le café, le Coca® (…) aggravent la déshydratation (c’est aussi vrai dans le cas des gastro-entérites…).


* Rafraîchissez-vous : brumisateur, douche ou bain frais, piscine, boissons NON ALCOOLISÉES fraîches, glace..       

"MIEUX VAUT PRÉVENIR QUE GUÉRIR"

L’ organisme a la faculté de maintenir une température voisine de 37°C : c’est la thermorégulation.

Ce système peut être déréglé chez les personnes les plus vulnérables, comme en cas de changement brutal et/ou prolongée de la température environnante : des signaux d’alerte sont envoyés. Il est important de savoir les repérer, car ils sont signe d’un problème plus ou moins grave,  déjà existant.

Les fortes températures et les périodes de  canicule sont responsables de milliers de morts par an. Il faut réagir très vite.


Recommandations du ministère des affaires sociales et de la santé.




Numéro vert (appel gratuit depuis un poste fixe)

mis à disposition en cas de

canicule ou de fortes températures.

du lundi au samedi de 8h à 20 h.

0 800 06 66 66

Mise a jour juin 2014

Certaines personnes sont encore plus fragiles que d’autres :


- les nourrissons, et les enfants, dont la peau est plus fine et dont le système immunitaire n’est pas mâture.

 - les personnes de plus de 55 ans, dont l’organisme est vieillissant.

 - les personnes souffrant de pathologies chroniques.   

- les personnes souffrant de troubles mentaux 

 - les personnes sous l’emprise de substances toxiques (alcool, drogues..) ou de médicaments.

   - les personnes souffrant de malnutrition (dénutrition ou obésité).

Pour obtenir 1 litre  de boisson

200ml de jus de fruit

OU 40g de miel

 OU 50g de confiture

OU 40ml de sirop

  + 1g de sel

             + 1 jus de citron

Et COMPLÉTER  avec de l’eau

Contact
L'été