Séren           bjectif Santé

MA  SANTÉ, j’y tiens,

MA SANTÉ, j’en prends soin !!

Accès privés

Betterave CRUE

Elle conserve ainsi tous ses bienfaits nutritionnels.

Les diabétiques devraient préférer cette préparation.

Râpée : assaisonnée d’une cuillère à café d’huile de noix ou de jus de citron (et agrémentée des quelques cerneaux de noix) : un plat vite fait et très bon!

On peut aussi en extraire le jus, grâce à une centrifugeuse.


Betterave CUITE :

Il est préférable de faire cuire soi-même les betteraves, avec la peau. (Les betteraves cuites du commerces ont du sucre en plus, qui sert de conservateur).

Parce que la cuisson élève la teneur en sucres disponibles, non seulement les diabétiques doivent y être vigilants, mais il est conseillé de la considérer comme une portion de fruit.

Elle peut être incorporée dans des salades, des soupes (ex : borsch…).


FEUILLES de betteraves :

Elles se préparent comme des épinards ou des feuilles de cardes (ou blettes).

Elles peuvent aussi se consommer crues, en salade.

       




Elle appartient à la famille des légumes-racine (comme les radis, les navets, les topinambours, le céleri-rave…).

La bétanine, pigment responsable de sa couleur caractéristique, a des propriétés anti-oxydantes. Elle prévient donc le vieillissement des cellules, l’apparition de certains cancers (poumons, sein…) ou maladies chroniques (maladies cardio-vasculaires…).

La betterave rouge est aussi très riche en minéraux et vitamines, qui lui confère un pouvoir alcalinisant. : elle aide à lutter contre l’acidification de l’organisme, responsable de maladies inflammatoires (arthrose…), de crises de goutte, ou de lithiases.

Elle est un très bon reminéralisant, et est particulièrement indiquée dans les anémies.

Elle renferment aussi une très grande proportion d’acide folique (ou vitamine B9 ou folates), très importante au niveau de la division cellulaire. Les femmes enceintes (ou mieux encore, les femmes désirant une grossesse) en ont particulièrement besoin, pour éviter une malformation foetale.

Elle contient aussi une grande quantité de fibres, qui favorisent le transit intestinal et qui ont une action hypolipémiante (baisse du cholestérol sanguin).

C’est donc un légume à (re)mettre régulièrement aux menus.

Il faut tout de même noter que, comme sa cousine, la betterave sucrière, elle est très riches en sucres ((6-7% crue, jusqu’à 10% cuite), dont 90% de saccharose.Il faut donc en tenir compte, surtout chez les diabétiques.

Elle peut donc remplacer un fruit.





Mise à jour Octobre 2012

Comme tous les légumes à feuilles (choux, épinards, salades…), il faut se rappeler que celles-ci sont riches en vitamine K, facteur de coagulation du sang. Ainsi, les personnes sous Anti-Vitamines K ne doivent pas en abuser, au risque de déséquilibrer leur traitement.