De 0 à (4)-6mois
Séren           bjectif Santé

MA  SANTÉ, j’y tiens,

MA SANTÉ, j’en prends soin !!

Accès privés

L’ALLAITEMENT ne présente que des avantages :

1/ Le lait maternel constitue l’aliment de prédilection. Sa qualité nutritionnelle du lait maternel est incomparable :

     - il s’adapte naturellement aux besoins du bébé : sa composition varie entre le début et la fin de la tétée , et évolue avec l’âge de l’enfant.

     - il contient un grand nombre de nutriments permettant une croissance harmonieuse du nourrisson (dont une part importante de vitamines du groupe B, intervenant dans les fonctions nerveuses, et  un système immunitaire renforcé.

Seule la vitamine K (facteur de coagulation sanguine) n’est pas suffisante : une supplémentation de 2mg/semaine est nécessaire.

2/Les relations mère-enfant, primordiales pour le bon développement psychologique, sont favorisées.

3/ Il est économique.

4/ Simplicité et rapidité :

Le repas est déjà préparé : pour une bonne lactation, il faut que le lait soit régulièrement tiré.

Une tétée dure entre 10 à 15 minutes; elle est faite sur les 2 seins.


En cas de montée de lait insuffisante, ou, au contraire, trop importante, l’HOMÉOPATHIE peut être une solution.

Une bonne hygiène des seins est nécessaire pour éviter toute affection locale (ex : crevasses), et pour ne pas contaminer le bébé.

L’allaitement est la nourriture idéale jusqu’à 6 - 9 mois. Il peut être continué plus longtemps : jusqu’à 1 an, sans problème.


Pour plus de renseignements :

«GUIDE DE L ALLAITEMENT MATERNEL»,

édité par l’INPES.

Pour toutes les mamans qui ne peuvent, ou ne veulent pas, allaiter, il existe des PRÉPARATIONS POUR NOURRISSONS.

Il existe, sur le marché, un grand nombre de laits, afin de répondre aux besoins de chaque enfant.

Mis à part les laits, plus « spécifiques » (ex : anti-allergique : « HA »), les laits sont équivalents d’une marque à une autre : ils répondent tous aux mêmes normes nutritionnelles.

      - malgré les idées que l’on peut se faire, les laits vendus en pharmacie sont souvent moins chers que ceux vendus en grandes surface. Vous y trouvez, en plus, les conseils d’un professionnel de santé.

     - les laits épaissis s’appellent « AR » (Anti-Régurgitation) en pharmacie, et « confort » en grande surface.

Ainsi, si vous vous trouvez au dépourvu, il n’y a aucun problème à changer de marque, à condition de rester dans la même catégorie ‘ex: 1er âge « AR » ou 1er âge « confort »), sauf avis contraire de votre  médecin (notamment en cas d’allergie).


Le lait 1er âge est destiné aux nourrissons de la naissance jusqu’à 4 mois révolus .


 (1 cuil. mesure à reconstituer avec 30ml d’eau minérale).

La quantité à proposer au nourrisson est fonction du poids de celui-ci :

Quantité = (Poids(kg)x100) + 250ml


A titre indicatif :

                                                  

0-1 mois : biberons de 90ml

0-2 mois : 6 biberons /jour              

1-2 mois : biberons de 120ml

2-4 mois : 5 biberons / jour             

2-3 mois : biberons de 150ml

4-6 mois : 4 biberons / jour             

3-4 mois : biberons de 180ml

6-8 mois : 3 biberons /jour              

4-6 mois : biberons de 210ml

> 6 mois : biberons de 240ml


Un bébé mange à sa faim : inutile de le forcer à finir un biberon, inutile de s’inquiéter s’il réclame plus : si sa courbe de croissance progresse normalement, c’est que les apports sont adaptés à ses besoins.

                                                                      

Les farines n’ont aucun intérêt nutritionnel. Elles ne sont pas recommandées avant le 5ème mois.

Cependant, si elles sont quand même ajoutées avant cette échéance, sur conseil médical uniquement, elles doivent impérativement être sans gluten.






Pendant les 5 premiers mois de la vie, un nourrisson doit avoir une alimentation lactée exclusive.

La maman peut choisir d’allaiter son enfant; ellle peut aussi ne pas vouloir ou ne pas pouvoir : il existe donc différents types de lait adapté à chaque tranche d’âge, qu’Il est important de bien respecter.